Accueil > Actualité Numérique > Shenmue III : à quoi s’attendre après tant d’attente ?

Shenmue III : à quoi s’attendre après tant d’attente ?



 

Il y a 18 ans, de nombreux joueurs découvraient le premier volet de Shenmue, qui fut reconnu à l’époque comme un véritable chef-d’œuvre en termes d’univers et de narration. Beaucoup attendait avec impatience le moment où Ryo Hazuki retrouverait l’assassin de son père pour accomplir la vengeance qu’il espérait tant.

Depuis le 19 novembre 2019, ce jour est enfin arrivé. Il va sans dire que Shenmue III est là comme pour nous faire prendre conscience de l’avancée qu’ont connue les jeux vidéo durant ces deux dernières décennies. À bien des égards, le temps a été favorable à ce 3e opus de la célèbre saga, qui peut être joué sur PS4 et PC. Shenmue III est incontestablement en avance sur ses deux prédécesseurs, même si son intrigue pourrait ne pas récompenser la patience de certains fans. De plus, le jeu a enchaîné les erreurs de communication ainsi que les polémiques depuis l’annonce de sa sortie.

Mais entre tout ce qui se dit de bien et ce qui se raconte de mal, à quoi s’attendre vraiment avec Shenmue III ?

Photo par SteamXO, CC0

Légende : Après près de 20 ans, la saga Shenmue revient dans une version 3 plus réaliste que jamais

Et si on commençait par la fin…

C’est dans Shenmue I que nous avons fait la connaissance de Ryo, et depuis, beaucoup sont restés attachés au jeune japonais à la recherche de Lan Di, un mafieux chinois en quête du fameux miroir du phénix. Sans argent et sans aucune information, Ryo se lance à la poursuite du meurtrier de son père avec pour seule arme sa soif de vengeance. Dans Shenmue II, Ryo débarque en Chine où il va rencontrer une jeune femme ayant toujours rêvé de quitter son village natal et de parcourir le monde. Mais Shenhua avait déjà entendu parler de Ryo grâce à une prophétie transmise de génération en génération. Elle va donc aider le héros et ne le lâchera plus jusqu’à la fin du jeu. Au cours de leurs enquêtes, les deux jeunes gens apprendront qu’il n’existe pas un, mais plutôt deux miroirs.

Leur aventure va prendre fin dans une grotte où ils resteront pendant plus de 15 longues années. C’est dans cette même grotte que Shenmue III commence, avec un récapitulatif des événements qui se sont passés dans la version 2, comme pour faire une référence aux nombreuses années qui se sont écoulées avant la sortie du troisième épisode. Mais Shenhua et Ryo ne vont pas tarder à trouver la sortie et commencer la suite de leur aventure. Si la recherche de Lan Di est toujours d’actualité, vous aurez néanmoins un nouvel objectif : retrouver le père de Shenhua qui a une histoire en commun avec les miroirs, mais qui a été enlevé. Durant cette nouvelle mission, vous vous ferez autant d’amis que d’ennemis. Le game designer, Yu Suzuki, nous propose un héros toujours aussi impulsif que dans les premiers épisodes, mais un peu plus humain. L’accent est aussi mis sur les dialogues et la narration.

Caractéristiques du jeu

Comme dans les épisodes précédents, vous n’êtes pas tenu par la main pour progresser. C’est à vous de trouver comment faire évoluer votre personnage en allant à la rencontre des personnages non joueurs. La bonne nouvelle avec Shenmue III est que toutes les quêtes annexes ainsi que leur progression sont enregistrées. Il est donc facile de se retrouver entre ce qui a déjà été fait et ce qui reste à faire.

Dans l’ensemble, la prise en main du dernier épisode est sensiblement identique à celle des deux premiers. Ryo est assez agile et se déplace facilement, mais il reste un peu lourd par rapport à ce qu’on a l’habitude de voir désormais dans les jeux vidéo. Les bouleversements majeurs se trouvent au niveau des phases de combat. Yu Suzuki et son équipe ont cette fois choisi de s’appuyer sur un système de jeu de combat moins technique. Les diverses techniques se font grâce à des combinaisons qui utilisent les touches croix, carré, rond et triangle, avec en bonus un système de techniques permettant de faire automatiquement des attaques en appuyant sur R2. Toujours est-il que vous devez maitriser l’utilisation de l’esquive et de la garde pour réussir à vous en sortir.

Par ailleurs, Shenpmue III est une réussite en termes d’environnements et de graphismes. Tout au long du jeu, on est immergé dans les différents univers qui s’accompagnent parfois d’effets lumineux assez agréables. De plus, certains environnements donnent la possibilité de fouiller des armoires et des tiroirs, ce qui devrait donner envie à ceux qui apprécient ce genre d’univers de passer en revue tous les édifices. Niveau doublage, vous risquez d’être vraiment déçu. L’adaptation en français ne tient aucunement compte du contexte ou de ce qui se dit en japonais.

Photo par sik-life, CC0

Légende : Jouer compulsivement aux jeux vidéo peut entraîner une dépendance

Ryo va t-il poursuive sa quête dans le prochain épisode ? Plusieurs références dans le jeu évoquent un possible Shenmue IV. De plus, la fin est assez ouverte et révèle par où le quatrième épisode pourrait commencer. On est loin des fins de jeux vidéo ratées, car ici le joueur en a pour son compte. Le jeu peut être considéré comme une réussite si on s’en tient à l’authenticité de l’expérience. Mais tout n’est pas parfait.

Shenmue 3 a l’allure d’un jeu provenant d’une époque lointaine, d’autant plus qu’il y a bien mieux sur le marché aujourd’hui. Mais c’est ce qui rend la saga unique. Le côté réaliste ajouté à la singularité du gameplay sont la preuve que Yu Suzuki et son équipe ont encore de quoi proposer une expérience incroyable.

 


Notez cet article :
Shenmue III : à quoi s’attendre après tant d’attente ? 4.89/5 - 18 votes

Auteur : Mathilde


Commentaires :